Comment choisir son vidéaste de mariage?

Vous êtes dans les préparatifs pour votre mariage, vous avez déjà quelques prestataires comme votre photographe de mariage mais vous vous demandez ce que pourrait immortaliser un cameraman le jour du mariage?

Plus encore que la photographie, un film de mariage immortalise l’esprit et la magie de votre grand jour.
Bien loin des caméras analogiques (VHS) d’il y a 20 ans, aujourd’hui les vidéastes sont équipés de petites caméras numériques discrètes. Merci la technologie!

Alors comment être sûr de son choix pour retranscrire la spontaniété des émotions, la céremonie de mariage, le vin d’honneur, la première danse, les sourires des convives, l’arrivée de la pièce montée, lors de votre mariage?

 

1. Vidéaste : un métier

Réaliser un reportage vidéo, notament un reportage de mariage est un travail très délicat.
Assurer cette longue journée de tournage, même si le planning est suivi à la lettre, c’est s’adapter à tous les imprévus qui vont arriver.
Des surprises organisées ou improvisées des témoins et invités, des changements de programme de dernières minutes, des problèmes techniques, etc., le vidéaste d’expérience a la capacité de réagir rapidement.
Changer régulièrement d’objectifs, assurer la prise de son, ajuster les prises de vue avec la caméra sur trépied, mais aussi rassurer les mariés, se placer pour avoir des lumières naturelles, ne pas gêner les invités, le choix des musiques, etc., autant de capacités à maitriser pour capter les moments précieux de votre journée qu’un amateur aura peine à anticiper.  Alors bien que votre cousin sorte d’une école audiovisuelle, rien ne vaut l’expérience de terrain d’un professionnel du mariage pour raconter votre histoire.

 

2. Connaitre les différents types de vidéo de mariage

Généralement les vidéastes proposent deux catégories de vidéos de mariage:

Vidéo cinématographique des moments forts de 4 à 10 minutes.

Très visuelle, pour présenter les moments les plus forts émotionnellement de la journée, il s’agit du type de vidéo de mariage le plus populaire.

Vidéo documentaire longue durée de 20 à 60 min.

Capture des moments bruts et non filtrés tout au long de la journée pour retranscrire la journée dans son ensemble.

Les formats d’Alacantefilm

Personnellement je ne voulais pas me limiter au choix cinématographique ou documentaire, c’est pourquoi je propose un film de mariage qui allie le cinéma et le documentaire.

Le WeddingTeaz est un clip-video ( teaser ou récapitulatif ) très visuel et cinématographique pour donner un avant-gout de ce que sera le film. Le Film lui dure en moyenne 30min et retrace toute la journée avec à la fois des moments bruts et des moments digne d’un film de grand écran.

3. Votre budget vidéo

Bien sûr, organiser un mariage coute un certain prix. Il y a déjà le photographe, le traiteur, le DJ, mais entendre dire “oui” avec une image de qualité cela fait la différence.

Alors même si beaucoup de futurs mariés considèrent encore la vidéo comme un élément de luxe à ajouter si le budget le permet, aux vues des nombreux mariages réalisés, je dirais qu’un film de mariage est tout autant important que les photographies de mariage.

Si vous n’avez pas de budget et que vous vous dirigez vers le cousin cinéphile, voici quelques conseils:

– Payez toujours quelque chose pour le temps et l’effort.

Les gens prennent à la légère les services gratuits et à contrario, les gens donnent de l’importance aux services payés. Donc même si c’est quelqu’un de votre famille ou un ami qui vous fait votre film de mariage, prévoyez un cadeau de remerciement.

– Acceptez le risque du “raté”.
Un cout inférieur accompagne généralement une qualité inférieure ou une fiabilité moindre.
Si vous demandez à votre cousin de capturer le jour le plus spécial de votre vie, vous devez accepter le risque qu’il soit en train de boire un verre avec mamie pendant que votre témoin manifeste par un discours élogieux, son amitié pour vous.

Embaucher un professionnel demandera un certain prix, mais vous donnera un résultat de qualité.
Dans le tarif est compté le temps de préparation, le matériel de qualité, la préparation physique, la captation, le choix du bon cadrage, être créatif, le temps de dérushage et de post-traitement : montage vidéo et export. Ce qui fait que les tarifs varient d’un vidéaste à un autre.
Certains diront qu’il faut prévoir l’équivalent du montant d’un bon photographe. J’aurais tendance à dire que les vidéastes ont plus de travail de postproduction (après le mariage) et devraient être payés en conséquence.

 

4. Rechercher des avis

Renseignez-vous sur le prestataire en regardant les avis qu’il a sur son site internet, sur les plateformes spécialisées comme mariages.net, ou les blogs de wedding planner ou blog mariage.

Parfois un prestataire a un magnifique book de présentation, mais n’aura pas une bonne réputation en termes de qualité humaine.
Je me souviens avoir discuté avec plusieurs mariés qui regrettaient leur photographe, car il avait manqué de professionnalisme sur le rendu photo.

 

5. Le vidéaste : votre meilleur ami du jour J

Vous devez absolument vous sentir à l’aise avec votre vidéaste.
Il va vous suivre toute la journée, rentrer dans votre cercle proche et a la mission réaliser un film qui vous ressemble.
Si le courant ne passe pas, il sera peut-être plus compliqué de lui faire confiance et d’être complice avec lui le jour-J.

Vous aider à être à l’aise devant la caméra. C’est aussi ça son travail, vous faire rire, vous faire sentir beau.
Que ce soit au téléphone ou en personne, si vous rencontrez des difficultés à vous connecter à un niveau personnel avec votre vidéaste, il faudra reconsidérer votre choix.

Personnellement j’aime tutoyer mes clients, car cela nous rapproche. Nous nous sentons complices et grâce à cela nous créons des moments plus authentiques.

6. L’émotion du film

Lors de la rencontre avec un vidéaste de mariage, vous pouvez aussi lui demander de visionner un film complet réalisé pour avoir un aperçu concret de son talent.
Les vidéastes sont comme des conteurs. Ils ont l’énorme responsabilité de capturer et de raconter les moments d’une manière qui crée de l’émotion et transmet un message.
Chaque fois que je reçois un message des mariés me disant qu’ils ont pleuré tellement leur film est magique, je me dis que c’est pour cela que j’ai choisi ce travail. Je raconte des histoires, et mieux, je raconte leur Histoire.

 

7. Vidéaste vs photographe

Il est encore rare que les photographes et cameramen proposent leurs services ensemble.
Ils se rencontrent donc souvent sur les mariages le jour J et doivent s’adapter à l’autre.
Ce n’est pas une compétition et ils ont tous les deux le même objectif : créer une expérience agréable. Cependant, n’oubliez pas de dire à votre photographe que vous avez engagé un vidéaste, car cela pourrait le surprendre s’il ne s’y attend pas !

 

8. Le DJ cinéaste, attention

J’ai déjà vu des prestataires de mariage proposer des reportages de mariages et même faire des photos alors qu’ils proposent déjà une autre prestation lors du même mariage.
Je suis d’avis qu’on ne peut pas être photographe, ou cadreur et Dj ou wedding planner ou traiteur, etc..
La fleuriste qui prépare le bouquet de la mariée ne va pas réaliser un film, et le vidéaste n’est pas engagé pour un shooting photo.
Pour réussir un mariage et ne rien oublier, chacun doit se concentrer sur son activité.

 

9. De la discrétion !

Tout l’enjeu du film de mariage est de témoigner et de sublimer l’un des plus beaux jours de votre vie.
Il n’est pas question de scénariser les évènements ni de crier “on la refait” en plein milieu de la cérémonie!
Il n’y a pas de fausses émotions, de gestes à reproduire ou autre, l’idée est de vous laisser être naturels.
C’est au vidéaste de capter les moments avec pudeur et discrétion pour retranscrire avec poésie ces souvenirs authentiques.
Dans le cas d’une première rencontre, comme je l’explique aux mariés, je propose un cadre ( en accord avec le photographe ) et je vous laisse vivre l’émotion comme cela vous ressemble.

D’où le choix du matériel professionnel. Un appareil photo spécialisé dans la vidéo sera plus discret qu’une caméra. Mais cela dépendra de l’effet que veut avoir le vidéaste sur les invités.

10. Le professionnel s’occupe de tout

Vous embauchez un vidéaste (ou un photographe) pour son expérience et son talent et pas seulement pour son équipement.
Faites-vous confiance et faites-lui confiance.
Vous ne devriez pas avoir à vous soucier de savoir s’il obtient les bons clichés ou s’il capture les beaux moments. Si vous avez vraiment fait vos recherches et entièrement vérifié votre vidéaste, vous devriez avoir entièrement confiance en lui.
Son travail est de raconter l’histoire de la journée, votre travail est de vous marier.

 

 

Alors comment choisir?

je pense qu’à chaque mariés il y a un vidéaste qui leur correspond. Ceci en termes de personnalité d’abord, de travail et de complicité.

Le budget suivra et le résultat en fonction.

N’ayez pas peur de vous lancer, car peu de jeunes mariés regrettent d’avoir fait appel à un vidéaste.

Dans 25 ans, vos enfants seront ravis de découvrir ou redécouvrir la journée de mariage de leur parent.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pin It on Pinterest

Share This